We're sorry but your browser is not supported by Marsh.com

For the best experience, please upgrade to a supported browser:

X

CargoCover™

Foire aux questions
Assurance de marchandises

COMMENCER

FAQ – Assurance de marchandises

Réponses

Q : Qu’est-ce que l’assurance de marchandises?

R :  Il s’agit d’une assurance contre la perte ou les dommages physiques des marchandises transportées par navire, route, train, avion, poste ou par tout autre moyen de transport. L’assurance de marchandises protège les personnes qui ont un intérêt assurable/financier sur les marchandises (acheteur ou vendeur et intermédiaires, si structuré ainsi). La couverture d’assurance de marchandises s’étend de Tous risques à Risques désignés, avec des extensions communes et des formulations personnalisées.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Mon transporteur fournit une assurance. Pourquoi dois-je souscrire une assurance de marchandises?

R : Votre propre police d’assurance de marchandises garantit des limites suffisantes de responsabilité, des conditions de couverture connues et une gestion consolidée des réclamations. En outre, votre propre police d’assurance de marchandises constitue une solution moins coûteuse que l’assurance fournie par le transporteur.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Quelle est la différence entre l’assurance transport continental et l’assurance maritime des marchandises?

R : L’assurance de transport continental couvre le transport terrestre et aérien intérieur (le transport maritime intérieur est généralement assuré par une police d’assurance maritime). L’assurance de marchandises couvre les expéditions internationales par voie maritime ou aérienne magasin à magasin (y compris les liaisons terrestres).

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Que signifie « CIF+10 % »?

R : CIF + 10 % signifie :

C =     Coût/valeur de la facture (coût d’achat si votre client est l’acheteur ou prix de vente s’il est le vendeur)

I =      Prime d’assurance

F =     Fret et frais connexes (frais de dédouanement)

PLUS 10 % supplémentaires pour couvrir les frais supplémentaires encourus en raison des fluctuations de devises ou des frais de transport supplémentaires.

L’objectif est d’indemniser votre client, y compris les indemnités pour des frais supplémentaires de réexpédition.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Que signifie magasin à magasin?

R : La couverture d’assurance de marchandises est souvent appelée magasin à magasin. Il est toutefois important de noter que la couverture peut être déterminée plus précisément par les conditions de vente utilisées dans chaque transaction (par exemple franco bord, etc.). La couverture d’assurance de marchandises est de magasin à magasin uniquement lorsque l’assuré est responsable de fournir une telle couverture en fonction des conditions de vente. Dans ce cas, la couverture prend effet au point de départ du transport et prend fin au point d’arrivée de la marchandise, sous réserve de certaines restrictions. Le point de départ et d’arrivée peuvent être continentaux, à de nombreux kilomètres des ports de chargement et de déchargement, et peuvent inclure un stockage temporaire, mais uniquement pendant le transport ordinaire.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Une liste de stock évalué est-elle requise?

R : Les expéditions d’effets personnels peuvent contenir une garantie qui nécessite la soumission d’un inventaire détaillé et évalué avant l’expédition. Si ce document n’est pas fourni, une valeur moyenne par paquet peut être déterminée en cas de perte, selon la valeur totale assurée de l’envoi et le nombre total de paquets.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Que se passe-t-il si je sous-évalue la marchandise à des fins d’assurance de marchandises?

R : La valeur de l’envoi déclarée pour assurance doit en refléter avec précision la valeur totale à la destination finale prévue, y compris les coûts encourus pour le transport des biens à la destination finale. En cas de perte, si le montant déclaré est inférieur à la valeur réelle, le règlement de la réclamation peut être calculé proportionnellement à un montant inférieur. Dans ces situations, c’est si l’assuré agit comme un coassureur de l’envoi et partage la perte.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Que dois-je faire lorsque je découvre une perte ou un dommage causé à un envoi?

R : Suivez les instructions figurant sur votre certificat d’assurance. Signalez la perte à l’assureur par écrit en l’informant que vous avez l’intention de soumettre une réclamation pour la perte. Contactez le commissaire d’avaries à la destination (généralement indiqué sur le certificat d’assurance), qui établira la cause et l’étendue de la perte. Informez votre courtier en assurance de marchandises, qui vous aidera à gérer le processus de réclamation.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Comment un assuré doit-il agir en cas de réclamation pour perte ou dommage?

R : L’assuré doit toujours agir comme s’il ne l’était pas, ou « agir comme un non-assuré prudent ». Il s’agit de la base sur laquelle est régie l’assurance et cela empêche un assuré de simplement abandonner sa marchandise.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Pourquoi ai-je besoin d’une assurance contre le risque de guerre?

R : L’assurance contre le risque de guerre est un contrat/une police distincte qui offre une protection contre les dangers de la guerre (mines et torpilles isolées, actes terroristes en mer, etc.), alors que la marchandise est en mer. Associée à la police d’assurance de marchandises, il existe une couverture pour les navires manquants dans une police ou l’autre. La couverture contre les grèves, les émeutes et les mouvements populaires (GE et MP) est incluse dans la prime d’assurance contre le risque de guerre. La garantie GE et MP est ajoutée à la police d’assurance de marchandises au moyen d’un avenant.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Qu’est-ce qu’une avarie commune?

R : Une perte résultant d’un sacrifice volontaire de toute partie du navire ou de la cargaison, ou d’une dépense pour protéger le navire et le reste de la cargaison. Lorsque le propriétaire du navire déclare une avarie commune, le propriétaire du navire et tous les intérêts du chargement partageront au prorata les dépenses associées à la moyenne générale. Ces dépenses sont couvertes par votre police d’assurance maritime sur fret. Ces pertes peuvent être importantes et peuvent nécessiter des lettres de garantie pour que le chargement soit libéré. Une lettre de garantie sera émise par les souscripteurs d’assurance de marchandises et constitue un accord pour respecter la responsabilité de l’assuré en matière de contribution.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Qu’est-ce que les « incoterms »?

R : Les incoterms sont des cadres qui aident à définir les responsabilités de l’acheteur et du vendeur. Ils sont reconnus comme la norme internationale par les autorités douanières et les tribunaux de toutes les principales nations commerciales. Il s’agit de définitions commerciales standard et sont émises par la Chambre de commerce internationale. Les incoterms réduisent le risque de malentendus et de litiges juridiques. Les incoterms précisent également les responsabilités de chargement et de déchargement de l’acheteur et du vendeur. Il existe actuellement 11 incoterms, chacun étant indiqué par un code à 3 lettres. Les termes sont regroupés en quatre catégories en fonction de la première lettre de l’abréviation à trois lettres.

Visitez le site http://www.iccwbo.org/incoterms pour en savoir plus.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : L’entreprise de transport n’a-t-elle pas besoin de couvrir mes pertes?

R : Une société de transport ne fournit pas d’assurance de première partie pour le chargement. Elles disposent d’une assurance responsabilité civile pour couvrir la société si vous lui faites une réclamation. Pour effectuer une réclamation, vous devez :

  1. Prouver que la société de transport est responsable – plusieurs sociétés de transport peuvent participer au transport de vos marchandises.
  2. Comprendre qu’une société de transport maritime a de nombreuses exemptions de responsabilité – catastrophes naturelles, émeutes, grèves, etc.
  3. Sachez qu’il y a un montant maximum que vous pouvez réclamer – il est limité par la loi.
  4. Agissez rapidement – il existe des délais pour faire une réclamation.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Étant donné que je ne transporte que du contenu franco bord, ai-je vraiment besoin d’une assurance de marchandises?

R : La livraison franco bord présente des défis uniques. Parfois, il est difficile de déterminer à quel moment l’assurance de marchandises entre en vigueur. En outre, certaines parties du transport peuvent ne pas être couvertes. Vous devez consulter la police d’assurance visée. Gardez à l’esprit que vous comptez sur une police d’assurance de marchandises étrangère si vous devez effectuer une réclamation. Quelle est la vigueur de la devise du pays dans lequel la police est émise? Quelles sont les restrictions de devise en vigueur dans ce pays? Ces éléments peuvent considérablement limiter votre réclamation et votre recouvrement.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Je n’importe que des biens CIF (coût, assurance et fret). Pourquoi aurais-je besoin d’une assurance de marchandises supplémentaire?

R : Vous pouvez poser ces questions importantes : quel est le niveau d’assurance de marchandises fourni? Couvre-t-il une perte partielle ou une perte totale uniquement? Pouvez-vous, en tant qu’importateur, percevoir un paiement pour une réclamation en dehors du pays d’origine? Quel est le coût de cette assurance de marchandises? Bien souvent, ce prix est caché dans le total des frais, et vous pouvez être en mesure de trouver vous-même de meilleurs tarifs d’assurance et une meilleure couverture.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : J’ai déjà ma propre police. N’est-ce pas suffisant?

R : Demandez à votre fournisseur de gestion des risques quelles sont les conditions et exclusions de votre police d’assurance de marchandises actuelle. Quelles sont les franchises si vous avez besoin d’effectuer une réclamation? Quelles sont les conditions couvertes, tous risques, clauses de guerre, émeutes, grèves et désobéissance civile? Il est possible qu’une solution d’assurance de marchandises plus rentable soit à votre disposition.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : J’ai fait des centaines d’expéditions et je n’ai jamais eu de perte. Pourquoi devrais-je souscrire une assurance de marchandises?

R : C’est une excellente position, mais plus vous expédiez, plus la règle des moyennes joue en votre défaveur. Les estimations actuelles de la gestion des risques établissent que près de 30 % des pertes sont inévitables. Une police d’assurance de marchandises adaptée gère ce risque de la manière la plus rentable. Si vous expédiez par voie maritime, vous devez également tenir compte du coût de la perte d’un tiers en cas d’« avarie commune », où toutes les parties transportant par navire sont responsables de la perte d’une ou de plusieurs parties.

HAUT DE LA PAGE

Réponses

Q : Quelles sont les chances que quelque chose arrive à mes marchandises?

R : Bien que vos expéditions soient sûres la plupart du temps, vous pouvez réfléchir à ce que vous coûtera une perte. Prenez en compte le temps nécessaire pour faire une réclamation d’assurance responsabilité, prouver que le transporteur est responsable, remplacer la perte et remettre le produit à votre client, la perte d’affaires ou de marché due à des retards, la perte de bonne volonté, les frais juridiques, etc. Et comparez cela au coût d’une police d’assurance de marchandises tous risques qui peut être mise en place avant que votre cargaison ne quitte le pays.

HAUT DE LA PAGE